l'esprit des données

Le projet

Le projet

L’ouverture des données, et, parallèlement, la mise en œuvre de la directive INSPIRE, prendront du temps et demandent déjà un accompagnement solide.

Les entreprises au contact des producteurs publics, mais aussi les directions en interne des grands groupes de statut privés et les cabinets, vont de plus en plus être interpellés sur des sujets liés à la diffusion de leurs données, dans des domaines parfois nouveaux pour elles. La mise en place des nouvelles politiques numériques s’articule directement avec ces questions et y ajoute une dimension souvent mal perçue. Pourtant, elles apportent des opportunités.

Notre expérience nous a permis de rencontrer toutes les fausses peurs mais aussi beaucoup des obstacles de fond au partage de l’information. Un rôle récurrent d’interface entre métiers et une certaine aptitude à la pédagogie (cf. le blog INSPIRE by Clouds)  permet à Mens Data d’y apporter des réponses crédibles.

Enfin, les données publiques vont devenir de plus en plus repérables, dans un premier temps, puis accessibles. Un des enjeux des entreprises du secteur va être de les obtenir, de les comprendre et de les évaluer mieux que les autres sur les plans de la qualité et de la propriété, avant de les traiter. Mens Data souhaite aider à cela.

Notre volonté, c’est d’être dans un milieu évolutif, et d’aider les entreprises à repérer les signaux utiles pour décider des évolutions possibles. Dans cette période de révolution numérique, Mens Data souhaite apporter sa capacité à lier les sujets dans une vision intégratrice.

A noter que dans le cas d’un projet qui demanderait un investissement particulier, par exemple l’élaboration d’un dossier de participation à un des programmes financés par la Commission européenne, une approche partenariale pourra être discutée.